Rechercher dans le site

Accéder au service

Choisissez votre formule pour accéder à VélÔToulouse dès maintenant ! NOUVEAU : abonnez-vous à l’année ou au mois et découvrez le ticket 1 ou 7 jour(s) en ligne. C'est simple, rapide et sécurisé.

   Accéder au service  

Trouver une station

Trouver une station
Recherche des stations

Contact

 

Contactez notre Centre de Relations Clients

Du lundi au samedi de 8h à 20h, les dimanches et jours fériés de 9h à 19h

Service ouvert de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30 du lundi au vendredi (hors jours férié)

    Un problème ?  

AllBikesNow

Toutes les stations VélÔToulouse sur votre mobile !

   Téléchargez  

Ce qu'en pensent les premiers abonnés

(14/12/2007)

VélôToulouse compte désormais près de 1400 abonnés. Certains d’entre eux nous ont confié leurs impressions face à ce nouveau service qui enregistre depuis son ouverture le 16 novembre 2000 à 2500 locations quotidiennes. Pluie ou beau temps, le service a de nombreux adeptes. Que leur apportent au quotidien les vélos en libre-service ?

« Je mets moins de temps à vélo qu’en transports en commun, ça me coûte moins cher et la démarche est écologique. Pour moi, VélôToulouse est la solution idéale pour me rendre à l’université » résume cet étudiant de 21 ans.

  • Un service de proximité

Au fil des jours, les Toulousains verront d’autres stations s’ouvrir au fur et à mesure pour des déplacements plus faciles du centre-ville à la périphérie. Le maillage des stations, situées également près des universités, permet aux étudiants de rejoindre rapidement le centre-ville et les lieux de vie : « J’utilise souvent VélôToulouse pour aller dans le quartier de Saint-Tiers où beaucoup de jeunes toulousains se retrouvent » souligne cet étudiant en informatique de 24 ans.

Ceux-ci pourront d’ailleurs prolonger leur soirée, le service étant accessible depuis le 10 décembre jusqu’à 2 h du matin avec la possibilité de rendre le vélo 24h/24.

  • Vélo et intermodalité

Le système de vélos en libre-service, c’est aussi un moyen de multiplier les modes de transports pour plus de souplesse : « L’arrivée de ce nouveau service coïncide avec les aménagements de la ville, avec des rues devenues piétonnes, l’inauguration de la ligne B du Métro B et le souhait d’avoir une démarche éco-citoyenne : laisser ma voiture au garage pour me rendre au travail.J’ai également choisi l’abonnement 1 an pour ne pas avoir à utiliser ma carte bancaire systématiquement » précise un abonné de 37 ans.

  • Le « côté pratique »

« L’utilisation du service est simple et rapide, l’éclairage et l’antivol du vélo sont pratiques » souligne un ingénieur en électronique de 27 ans. « Nous n’avons plus cette inquiétude lorsque nous stationnons notre vélo quelque part, les vélos sont en sécurité en station » ajoute un usager de 28 ans.

 
   
 

Catégorie Transport individuel de personnes – *Étude Inference Operations – Viséo CI – mai à juillet 2016 –  Plus d’infos sur escda.fr.